Nouveau débouché pour la 3D métal !

Photo by Tim Mossholder on Unsplash

Si Neil Armstrong est le premier homme à avoir marché sur la lune, Buzz Aldrin est apparemment le premier à… y avoir fait pipi, à l’aide d’un dispositif fixé à sa taille. Moins glorieux sans doute, cet acte n’en pose pas moins une question incontournable : comment faire pipi dans l’espace ? Cinquante ans plus tard, la NASA vient de consacrer 23 millions de dollars aux toutes nouvelles toilettes destinées à équiper la Station Spatiale Internationale.

Plus petites, plus légères, plus faciles à réparer… ces toilettes présentent en outre un avantage considérable et il n’y a pas trente-six façons de le présenter : elles permettent de faire en même temps « pipi » et « popo », ce qui jusqu’alors était impossible. Un petit pas pour l’homme peut-être mais un grand pas en avant pour la femme, chez qui ces deux fonctions corporelles sont plus difficiles à dissocier.

En outre, les tuyaux métalliques de ces toilettes de l’espace sont imprimés en 3D : après cela, qui osera encore dire que la fabrication additive métallique manque de débouchés ?

Pour en savoir plus : NASA finally made a toilet for women