Faut-il investir dans la pierre ?

photo : REUTERS/Brendan McDermid

Un sac contenant des échantillons de poussières et de cailloux lunaires collectés par la mission Apollo 11 a été vendu le 20 juillet -tout juste 48 ans plus tard- pour 1,8 millions de dollars.

Unique objet imprégné de poussières de lune resté aux mains de propriétaires privés suite à une erreur d’inventaire, il avait été acheté en 2015 par Nancy Lee Carlson, une avocate américaine, pour 995 dollars. Remarquant des traces sur la pochette, elle l’avait confiée à la NASA pour analyses. Celles-ci ont démontré que le sac conservait bien de la précieuse poussière, propulsant ainsi son prix dans les étoiles.

Investir dans la pierre -de lune- offre manifestement l’assurance de rendements astronomiques.

Nathalie Pécoul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *